Accueil » Astuces et recettes » Pâte de coing allégée

Pâte de coing allégée

coingsBientôt l’époque des coings ! Fruit du cognassier, le coing (Cydonia vulgaris) se présente comme une poire arrondie à la peau jaune et légèrement duveteuse. Sa chair n’est comestible que cuite ; ce fruit riche en fibres est donc consommé sous forme de compote, gelée, pâte ou confiture.

Peu énergétique, le coing offrirait en outre une action bénéfique sur le côlon et le rectum.

Notre recette de pâte de coing est réalisée à l’aide d’un extracteur de jus (nous avons utilisé le Jazz Max), et associe le coing à deux produits-phares de l’alimentation saine : psyllium et xylitol (sucre naturel de bouleau).

Le sucre de bouleau possède le même pouvoir sucrant et la même saveur que le sucre traditionnel. En revanche, son apport calorique est 40% moins élevé ! Le psyllium, quant à lui, apporte des fibres et régule le transit. Cette savoureuse pâte de coing maison peut donc être dégustée sans culpabiliser !

Ingrédients :

 

Préparation :bonbons-de-coings, pâte de coing

À l’aide d’un couteau bien aiguisé, découper les coings en quartiers, en ôtant le cœur et les pépins.

Couper le citron tout en conservant la peau.

Monter le cône à jus sur le Jazz Max et placer l’embout numéroté sur 5.

Insérer les quartiers de coings et le citron.

Verser le jus obtenu dans une casserole.

Ajouter le xylitol et mettre sur feu doux.

Faire bouillir de façon à ce que l’eau s’en évapore.

Ajouter la gousse de vanille.

Laisser cuire environ 45 min, tout en remuant avec une cuillère en bois le plus souvent possible.

Retirer du feu lorsque le jus devient orangé.

Retirer la gousse de vanille.

Ajouter le psyllium. Bien remuer.

Placer du papier sulfurisé dans un plat rectangulaire.

Y verser la préparation. Attention, celle-ci ne doit pas dépasser 2 cm d’épaisseur (si besoin, répartir dans plusieurs plats).

Recouvrir la surface du ou des plat(s) de papier sulfurisé ou d’un torchon propre.

Laisser refroidir à l’air libre pendant environ 24 h et découvrir.

Placer ensuite la pâte de coing sur une surface plane (conserver le papier sulfurisé en-dessous) pour découper des morceaux ou tranches, à votre convenance. Ôter ensuite le papier sulfurisé, on peut éventuellement rouler délicatement les morceaux de pâte de coing dans des graines de sésame. À conserver dans une boite hermétique au réfrigérateur.

La pâte de coing peut se déguster telle quelle, comme une friandise, ou accompagner un morceau de fromage à pâte dure sur une tranche de pain sans gluten.

 

Docteur Nature

Laisser un commentaire