Accueil » Actualité » Boostez vos défenses avec les aloès

Boostez vos défenses avec les aloès

Notre corps travaille tous les jours pour combattre les microbes pathogènes, sans même qu’on s’en aperçoive. Pour soutenir le système immunitaire, une bonne hygiène de vie et des cures régulières de jus d’aloès sont les alliées les plus efficaces.

Un système en veille constante

Notre système immunitaire regroupe l’ensemble des mécanismes qui protège l’organisme contre les éléments étrangers (virus, bactéries, champignons et autres parasites). L’immunité, c’est donc la capacité qu’a notre corps à se prémunir des infections et à nous maintenir en bonne santé.

L’organisme possède plusieurs lignes de défenses, chargées de nous protéger constamment contre les agressions extérieures :

  • la peau filtre les éléments provenant de l’environnement extérieur ;
  • les cils, les larmes sont également un moyen de défense de l’organisme (contre les poussières par exemple) ;
  • les organes dits lymphoïdes : moelle osseuse rouge, ganglions lymphatiques, rate, thymus ;
  • les leucocytes (globules blancs), lymphocytes et cellules phagocytaires issues des systeme-immunitaire
    organes lymphoïdes.

Immunité déficiente = alerte !

Une défaillance dans notre système immunitaire et la maladie se déclenche : rhumes, angines, gastro-entérites, et parfois bien pire ! Il y a peu de chance que notre système immunitaire fonctionne toujours de façon optimale… ne serait-ce que parce que nous vivons dans une société où l’eau, l’air et l’alimentation sont pollués à divers degrés.

Quelques indices peuvent nous alerter sur une immunité déficiente : une fatigue persistante, des infections fréquentes (rhumes, infections urinaires…), des blessures qui cicatrisent mal.

Fort heureusement, nous pouvons aider notre organisme à augmenter ses défenses ! De bonnes habitudes de vie permettent de renforcer l’immunité, à commencer par une alimentation saine.

Le retour à l’équilibre alimentaire

Dans les pays développés, une alimentation déséquilibrée – excès de graisses végétales, plats industriels, dénaturés ou de type junk food – peut être à l’origine de déficits en micronutriments essentiels tels que les vitamines A, B6, B9, C et E, en minéraux et oligo-éléments. Ce déficit nuit au système immunitaire.

imagesIl importe donc  de remettre au menu les fruits et légumes, en grande quantité. Leur richesse en antioxydants s’opposent aux radicaux libres pour renforcer le système immunitaire.

Parmi les légumes, les champignons, notamment les shiitakes et les pleurotes, ainsi que l’ail, l’oignon et les échalotes sont les plus efficaces.

En plus des fruits et des légumes, la consommation de protéines variées (viandes, volailles, œufs, poissons, fruits de mer, noix et légumineuses) permettent de produire des anticorps, molécules-clés du système immunitaire.

Une activité physique modérée

On connaît déjà les multiples bénéfices d’une activité physique pratiquée régulièrement sur le système cardio-vasculaire, les muscles, la tension artérielle et le poids. En plus de favoriser une bonne santé globale, l’exercice modéré, soit 30 à 45 minutes de marche par jour, est également immuno-stimulant.

En améliorant la circulation sanguine, l’exercice permettrait aux diverses substances du système immunitaire de circuler plus facilement dans le corps. Il pourrait réduire le risque d’infections respiratoires d’environ 40 %.images

La gestion du stress

Sans aucun doute, le stress a un effet néfaste sur la santé s’il est présent de façon constante ou prolongée. En effet, les chercheurs qui s’intéressent au lien entre le stress et l’immunité ne s’attardent pas aux stress ponctuels,  mais plutôt aux stress constants sur le long terme (par exemple : concilier les exigences professionnelles à la vie de famille ou prendre soin d’un proche malade).

Le stress entraîne la libération d’hormones du stress, comme le cortisol et l’adrénaline. Ces hormones, utiles à court terme, deviennent nuisibles si elles sont produites de façon prolongée. Elles nuisent alors directement aux défenses immunitaires en inhibant la production de cytokines (source : Passeportsante.net).

Pour abaisser le niveau de stress, il est suggéré d’éviter les situations à l’origine de tensions, et de chercher des moyens pour mieux les affronter. Quelques techniques naturelles éprouvées, et, au besoin, un soutien psychologique peuvent alors aider grandement.

Avec l’âge, l’immunité s’affaiblit

D’autres facteurs interviennent en faveur d’une immunité optimale, en particulier le maintien d’un poids santé et un sommeil de qualité, Mais il est connu qu’avec l’âge ou la maladie, l’immunité s’affaiblit et le corps devient plus vulnérable aux infections.

L’apport de vitamines et de sels minéraux peuvent aider à renforcer nos défenses, notamment à chaque changement de saison ou en cas d’état physiologique particulier. De nombreux compléments naturels ont largement fait leurs preuves dans le domaine de l’immunité, tout en assurant un effet bénéfique sur la flore intestinale.

Les aloès en soutien

C’est notamment le cas notamment de l’aloès, ou plutôt des aloès puisqu’il en existe plus de 400 espèces. Parmi ces espèces, les aloès médicinaux sont appréciés depuis des siècles pour leur grande richesse en principes actifs. L’aloe vera, et plus précisément l’acémannan de l’aloe vera,  renforce nos défenses naturelles, par activation des monocytes et des macrophages entraînant une hausse de la sécrétion de cytokines.aloe

L’aloe vera contient des polypeptides qui, alliés à l’action de l’acémannan, contribuent au renforcement du système immunitaire. Par ailleurs, l’aloe vera est rempli de polysaccharides qui régulent ce système.

On observe les mêmes bienfaits pour  l’aloe arborescens, un aloès plus rare utilisé par le Père Romano Zago dans sa célèbre recette anti-cancer. Une étude* semble en effet suggérer que la plante pourrait être associée avec succès à une chimiothérapie pour augmenter son efficacité, à la fois en termes de régression de la maladie et en espérance de vie.

Sa propriété antinéoplasique est due à au moins trois mécanismes différents basés sur des effets antiprolifératifs, immuno- stimulateurs et antioxydants.

Par ailleurs, les jus d’aloès contribuent à l’élimination des toxines et au bon fonctionnement du transit ; une raison de plus pour profiter de leur richesse en nutriments lors de cures régulières !

*étude de P.Lissoni, F.Rovelli- Milan-2009

Découvrir nos aloès

Bernard Clavière

Laisser un commentaire